Posts Tagged ‘hypertension artérielle’

Mes bonnes résolutions anti-hypertension

11 août 2009

Si vous faites de l’hypertension, les médicaments ne représentent pas à eux seuls la solution. Des modifications de votre hygiène de vie s’imposent. D’ailleurs, très souvent, elles suffisent à faire baisser votre tension artérielle, vous évitant ainsi de prendre des médicaments tous les jours. Suivez le guide.
Le traitement de l’hypertension débute toujours par des mesures hygiéno-diététiques. Ce n’est que si elles se révèlent insuffisantes (3 à 6 mois) pour atteindre l’objectif thérapeutique, qu’elles seront associées à un médicament antihypertenseur.

Que faut-il changer à mes habitudes ?

1) Limiter les apports en sel (NaCl) à 6 g par jour maximum. Il faut donc saler moins les aliments lors de leur préparation, ne pas resaler à table et éviter tous les aliments très riches en sel : charcuteries, sauces, fritures, biscuits apéritifs, plats industriels…

2) Adopter un régime alimentaire riche en légumes, en fruits, et pauvre en graisses saturées (graisses d’origine animale). Parallèlement, manger du poisson deux à trois fois par semaine pour bénéficier des apports en oméga-3, un acide gras protecteur du système cardiovasculaire.

3) Diminuer la consommation d’alcool (pas plus de 1 à 6 verres par semaine). Voire s’abstenir complètement.

4) Arrêt du tabac.

5) Pratiquer une activité physique régulière (minimum 30 minutes, 3 fois par semaine). La simple marche à une allure moyenne contribue déjà à améliorer la tension artérielle, à condition qu’elle soit très régulière.

6) Maintenir un poids stable ou perdre du poids en cas de surcharge pondérale. Le fait de combiner l’activité physique et les bonnes habitudes alimentaires y contribue déjà.

7) Gérer le stress. L’adrénaline produite en situation de stress est connue pour élever la tension artérielle. C’est ainsi qu’à la longue, le stress chronique peut endommager les artères et le cœur. Pour lutter contre le stress, il est important de commencer par déterminer son origine afin de mieux le contrôler.

Le respect de ces mesures suffit souvent à faire baisser la pression artérielle. Si cette baisse reste insuffisance, le médecin peut prescrire des médicaments antihypertenseurs.

Un suivi régulier s’impose afin de dépister les complications cardiovasculaires à temps et d’adapter le traitement.

BIOLANHAR
D’après : Recommandations de la Haute autorité de santé française (HAS), actualisées en 2005.